Un projet Labex Arts H2H
 
Programme RIR
RECITS ET IMAGES DU RÊVE

Les marqueurs du Rêve
Journée d'études

Les marqueurs du rêve

Journée d’étude. 21 novembre 2014.
Villa Finaly, 134 via Bolognese, Florence

 

Français

Alors que tout le monde s’accorde sur le fait que les rêves sont essentiellement visuels, c’est-à-dire constitués d’images, pourquoi se transmettent-ils principalement par le récit, dans la mythologie, la littérature et la psychanalyse ? Telle est la question générale à laquelle le projet « Récits et images du rêve » souhaiterait apporter une réponse en croisant des enquêtes iconographiques, esthétiques, littéraires, philosophiques et scientifiques. L’exposition La Renaissance et le Rêve (Florence 2013, Paris, 2014) a mis en évidence à la fois la présence de nombreux éléments oniriques dans les tableaux de cette période, et les difficultés rencontrées par les peintres pour distinguer « rêve » et « réalité » sur leurs toiles. L’objet de cette journée d’étude, centrée sur le thème des "Marqueurs du rêve", sera de décrire et d’interroger les procédés par lesquels les artistes tentent de signaler, ou de signifier, la présence d’un élément onirique ou d’un rêve : insertion d’éléments codés (figures monstrueuses, simboles nocturnes, etc.), découpage de l’espace visuel en scènes bien distinctes (dont l’une représenterait la réalité et l’autre le rêve), figurations de la nuit ou de la nudité propre au sommeil… Toute la difficulté étant que la représentation iconographique du rêve, comme celle de la réalité, ne peuvent sortir du régime de l’image. Pour commencer à résoudre ce problème, la journée abordera également, par comparaison, la question des marqueurs du rêve dans les récits qu’en offrent la littérature et la psychanalyse.

 

 

 

Italiano

Sebbene il senso comune affermi che i sogni siano essenzialmente visivi, ovvero costituiti di immagini, perché sembra allora che essi si trasmattono principalmente attraverso il racconto tanto nella mitologia che nella letteratura e nella psicanalisi? Questa é la domanda generale alla quale il progetto “Récits et images du rêve” si propone di rispondere incrociando diverse ricerche : iconografiche, estetiche, letterarie, filosofiche e scientifiche. L’esposizione Il Rinascimento e il sogno  (Firenze 2013, Parigi 2014) a messo in evidenza da un lato la presenza di numerosi elementi onirici nei quadri di questo periodo e dall’altro le difficoltà incontrate dagli artisti per distinguere efficacemente “sogno” e “realtà” sulle loro tele. L’oggetto di questa giornata di studio, dedicata al tema degli “Indicatori del sogno”, sarà quello di descrivere e interrogare i processi attraverso i quali gli artisti tentano di segnalare o indicare la presenza di un elemento onirico o di un sogno : inserendo elementi simbolici e codificati (figure mostruose, simboli notturni, ecc. ), utilizzando una particolare struttura e costruzione dello spazio visivo in scene ben distinte (in cui una rappresenta la realtà e l’altra il sogno) o attraverso raffigurazioni della notte o della nudità proprie al sogno... Il problema di questi “indicatori” sembrerebbe essere che, di fatto, nonostante la loro presenza, la rappresentazione iconografica del sogno così come quella della realtà non riesca ad uscire dai limiti propri al regime dell’immagine. Per cominciare a risolvere questo problema, la giornata abborderà ugualmente, comparandoli, la questione degli indicatori del sogno all’interno dei racconti letterari e nell’ambito della psicanalisi.

Ajouter un commentaire

Un projet Labex Arts H2H